Venez créer votre propre histoire ou en continuer une existante aux côtés des personnages phares de la série RWBY !


    Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Partagez
    avatar
    Agnel Blancrin

    Messages : 15
    Date d'inscription : 16/12/2017

    Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Message par Agnel Blancrin le Sam 16 Déc - 19:52

    Agnel Blancrin


    Pseudo : Yuki
    Age : 20 ans
    Comment as-tu découvert le forum : Via le MJ
    Remarque quelconque : rien pour le moment
    Prénom, surnom: Agnel 'Yuki'
    Nom : Blancrin
    Age : 17 ans
    Pays de résidence : Mistral, Haven Academy
    Occupation : Etudiant
    Groupe : Aucun pour l'instant
    Arme
     Shepherd Melody a l'apparence d'une vieille crosse de berger, avec une cloche et un ruban blanc attaché à l'extrémité de la partie courbe. Quand on lui demande pourquoi la cloche ne sonne pas durant un combat, Yuki refuse de dire plus de "Je ne veux pas la faire chanter dans un affrontement .."
    L'armature est en fait faite de bois provenant d'un arbre cultivé sur une veine de Dust brute, tandis que les pointes et le mécanisme sont faits d'un simple alliage d'argent renforcé.
    Mais le bâton peut aussi être replié près de son milieu pour révéler un fusil de chasseur à deux chambres, même si, comme il est assez ancien, les engrenages ont besoin de soins et les canons ne peuvent pas tirer plus de deux balles avant d'avoir besoin de recharger.
    Yuki préferera se battre avec de la Dust cepandant, ayant une tendance à user d'une combinaison des l'element Air et Eau pour attendre la Glace qui lui vaut son surnom.
    Sa veste en laine noire est imprégné d'un mélange de Poussière de Vent et de Foudre pour lui permettre d'esquiver plus habilement, alors que ses gants sont imprégnés de Poussière D'Eau afin d'amortir et parer les attaques adverses.
    Le tatouage de triskel partant de ses épaules jusqu'au bas des hanches est en fait une sorte de plaie contrôlée, perpétuellement ouverte et exudant son sang noir, le tout couvert de Poussière de Fumée, les deux se mélangeant en une sorte de mélasse qui relâche un nuage orageux et impénétrable une fois au contact d'aura. Agnel s'en sert de distraction pour s'enfuir à la façon d'une seiche, ou bien dans le pire des cas, comme moyen de cacher ses attaques directes.
    Enfin, concernant la dague courbe qu'il a cadenassé à sa taille, lui seul sait comment s'en servir pour réveiller sa semblance.
    Son arme comme son equippement et ses tactiques sont quasiment toutes tournées vers la défense, l'esquive et la fuite, auquels il excelle à force d'entrainements nocturnes. Cela ne veut pas dire qu'il ne sait pas attaquer, ou bien faire mal, au contraire meme, à force de subir des assauts perpetuels il est devenu capable de frapper là où sa fait mal, mais l'idée de blesser quelqu'un d'autre que lui même le répugne.
    Semblance
    Lupi Escam :
    Oh, s'il n'a pas rêvé cent fois de n'avoir jamais manifesté son pouvoir...
    De fait, à peine sa Semblance fut-elle découverte que Yuki était rejeté comme un monstre par son village, et ce à raison car il pouvait appeler les créatures de grimm au pris de son propre sang.
    En effet, en laissant une quantité suffisante de son sang entrer en contact avec la nature, que ce soit une flaque/un ruisseau, un arbre ou bien la terre elle-même, le fluide se mélangera avec l'élément autour de lui et se transformera en une créature de Grimm modifié, ou bien en appellera une aux alentours, la taille et les espèces variant en fonction de la quantité de son sang et l'aura qu'il a perdu.
    Ce qu'il ne savait pas jusqu'à peu, c'est que ce n'est pas là la limite réelle de sa Semblance, en effet Lupi Escam, l'Âppat aux Loups, peut permettre de soumettre et contrôler un nombre très limité de Grimm, mais en retours les monstres changent de teinte pour un blanc grisâtre et une force et endurance diminuées, et disparaîtront si le contrôleur est trop blessé ou perd sa concentration. De plus, même si Yuki ne l'as pas encore découvert totalement, Certaines blessures à certains endroit de son corps pourrait modifier un de ses membres en une patte, une cornes, une queue ou même une aile de grimm, utilisant leur capacités et force pour un coup puissant, mais un seul.
    Le seul point positif de ce qu'il appelle sa "malédiction méritée" c'est qu'avoir un sang capable de se transformer en goudron miasmatique aide beaucoup a limiter les hémorragies et rend tout les poisons non ingérés complètement inutile, au grand damne dans médecins du dispensaires...
    Elle lui a causé tant de souffrances qu'Agnel ne voulait même pas savoir de quoi il est vraiment capable et ce que ce pouvoir signifiait, jusqu'à-ce que l'un des collègues de la première équipe, Gialli, ne l'encourage à développer ce qu'il considérait comme le don avec le plus de potentiel de l'équipe.
    Mais le destin n'en ayant pas fini avec 'Yuki', lors d'un entrainement avec ses équipiers, il perd contrôle de son invocation à cause des mots d'une camarade, et dans sa détresse appelle un Beowolf qui mettra fin à l'entrainement ainsi qu'aux jours de Gialli et sa sœur.
    Traumatisé par cet échec lors d'une de ses seules chance de faire le bien avec se pouvoir, il s'est encore plus renfermé sur lui-même n'osant même plus sortir de l'Académie.
    Il parle de sa semblance incontrollable comme d'une malédiction et refuse de l'utiliser en public et dans la plupart des matchs, usant plutôt de la Dust et de son aura seulement pour se proteger des coups.
    Caractère
    «Timide» serait un sacré euphémisme, et «effrayé» ne décrit pas pleinement son comportement. Disons quelque part entre craintif et anxieux, mais sans pour autant être vraiment taciturne, et possédant une empathie débordante comblée d'une perception aiguë des autres et de leur intentions.
    En effet, à cause de ce qu'il a subit depuis le plus jeune âge, Agnel a vite appris à craindre les autres, les humains comme les faunus,.
    Il est facilement surpris et a tendance à ne jamais lever les yeux du sol quand il parle ou est en présence de quelqu'un qu'il juge intimidant, ce qui le cas de la plupart des gens.
    Mais parfois, quand il pense être seul ou avec quelqu'un qui lui inspire confiance, il peut sourire et rire, ou même causer comme un jeune homme normal.
    Il a tendance à s'excuser pour un rien, et a développé un côté perfectionniste plutôt amusant à observer puisqu'il a tendance toujours à croire que ce qu'il fait n'est jamais assez bien.
    Il a une appréciation prononcée de l'autorité et l'ordre, ainsi que d'un sens fort de la justice, au sens où il aime qu'on lui dise quoi faire afin d'éviter d'avoir à prendre une décision ou pire : une initiative. Et si une partie de ses actions et de son raisonnement est amoral, il s'est avéré être très fidèle et loyal. Yuki est aussi être un pacifiste convaincu, son aversion pour toute forme de violence expliquée par son passé et ce que sa semblance lui a fait endurer mais surtout aux autres.
    Il a dit un jour à un Hunter en pleine examen qu'il préférerait "fuir en face du danger plutôt que d'engager un combat, et ce tant que l'appel à la raison est encore possible."
    Après une première année à Beacon très mouvementée, le jeune bélier s'est un peu assagit, il continue de suivre les cours et de s'astreindre à des privations qu'il estiment être son châtiment largement mérité, mais il a aussi été forcé de socialisé avec quelques autres introverties qui traînent dans la bibliothèque ou les jardins comme lui, et s'est même fait une amie qui ne le regarde pas avec la méfiance justifiée qu'on les autres.
    Physique
    Agnel Blancrin est un faunus bélier d'apparence inoffensive avec sa carrure frêle et son langage corporelle toujours dans la peur et la soumission. Sa faible apparence est la première chose que l'on remarque de lui,.
    Ensuite vient son attitude inquiète terriblement pitoyable, regardant toujours au sol tout en tenant ses bras comme s'il avait froid, les épaules basses, et ses poses recroquevillées, toujours croisant ses jambes.
    De près ou de loin, le jeune agneau a des figures féminines, en particulier au niveau des hanches et des jambes.
    Son visage, quand il n'est pas caché derrière ses longues boucles blanches ou ses petites mains gantées, semble être celui d'une jeune garçon triste et fatigué, mais qui donne un sourire calme presque joyeux aux gens qui lui adresse la parole, comme si personne ne pouvait voir l'agonie et l'angoisse cachées derrière.
    Les deux perles bleues que sont ses yeux semblent toujours humides, comme sur le point de pleurer, et quiconque regarderait à l'intérieur de ces deux saphirs sentirait une sensation horrible et inexpliquée de désespoir absolu et de profonde solitude, heureusement pour lui il les gardes souvent baissés sinon clos.
    Cependant, si l'on parvient à le faire sourire, on pourrait assister à une adorable expression de bonheur timide et entendre un petit rire enfantin, voir même des tentatives infimes d'échanges de regards complices.

    Il a seulement deux traits animaux visibles: une queue blanche et duveteuse au bas de son dos, et une paire d'étonnantes cornes dorées qui percent difficilement à travers le désordre de sa crinière moutonnante blanche.
    A son cou se trouve un collier de cuir noir auquel est attachée une étrange clochette abimée.
    Agnel porte une chemise de toile couleur crème usée qui ne parvient pas à cacher son corps fragile et mince, mais sous-tendu par une musculature sèche et fine. Quand le vent soulève le tissu on peut deviner le début d'un tatouage qui part de son dos jusqu'à son cou. Par-dessus sa chemise il a une veste en laine noire épaisse trop grande pour lui qui est la source de son surnom dans les couloirs. Il porte également un pantalon de cuir brun clair, tenu par une vieille ceinture à laquelle est accroché un poignard incurvé très unique : la garde semble taillée dans une corne d'or (une des siennes ?), et le manche est bloqué par un cadenas pour rester dans son étui, rendant la lame inutilisable pour une raison évidente.
    Il marche souvent pieds nus mais il a deux bracelets argentés sur chaque chevilles qui tintent doucement quand il court. Il s'essaye depuis peu aux sandales à talon court afin de gagner quelques centimètres à ajouter à son mètre soixante.
    Dans son dos, un sac de cuir léger qui semble ne contenir seulement des fournitures, un vieux livre abîmé et une boîte peinte en rouge. Le reste de ses affaires étant dans un baluchon accroché à un bâton de berger superbement travaillé qui n'est autre que son arme de Hunter.
    Histoire
    Enfance écourtée... :

    Agnel est né dans un village Faunus nommé Laci, basé en retrait des grandes villes parsemée dans les oasis de Ménagerie.
    Les coutumes de cet endroit était arriérées en comparaison aux autres villes Faunus, notamment concernant le système de caste séparant arbitrairement les êtres selon qu'ils soit nés affiliés à une proie ou à un prédateur.
    Etant un agneau, il a donc passé son 'enfance' en tant qu'esclave de son village, sa docilité naturelle étant renforcée par des années de servitude à marcher en rasant la mur en gardant la tête basse.
    Le jeune faunus aurait pu passer sa vie en tant que serviteur mais hélas, son destin ne s'est pas arrêté là puisqu'à cause de la couleur particulière de ses cornes, le Chef du village avez des vues sur lui. Rien de bien surprenant : que ce soit pour devenir des serviteurs "personnels", ou simplement pour démontrer son pouvoir, il était très courant que les maisons puissantes rachètent des esclaves pour en faire des animaux de compagnie.
    De son onzième printemps jusqu'à son quinzième, l'agneau à donc troqué sa position d'aide de cuisine pour celle plus ou moins prisé d'esclave de chambre.
    Il aurait pu s'en tirer avec une telle situation si son maître, ivre, n'était pas devenu plus violent que d'habitude lors d'un de ses abus nocturnes sur le jeune ovin. Dans sa rage il envoya le frêle bélier aux portes de la mort et lui fit découvrir sa Semblance, causant un raid de Grimm d'une force jusqu'alors inégalée sur le village, causant un vrai bain de sang parmi les habitants quels qu'ils soient.
    Bien sûr, un tel trait ne passa pas inaperçu, mais au lieu de l'exécuter comme l'agneau l’espérait, le Chef fera un profit de celui que tous considéraient déjà comme un monstre.
    Il le fera passer d'esclave de son village à objet vendu au White Fang pour assister leurs aspirations terroristes nouvellement trouvés.


    Adolescence dans une boite noire. :

    Agnel passera ensuite un an aux mains du groupuscule violent et croissant en nombre de la White Fang , et ce sans même le savoir.
    En effet, ayant entendu parlé du pouvoir du jeune Faunus, l'organisation décida de l'utiliser pour ses fins.
    Ils construisirent une sorte de cage noire sans ouverture vers l'extérieur, et y enfermèrent l'agneau inconscient.
    Ensuite, afin d'abuser de l'effet de phare à grimm qu'avait le garçon, ils cacheraient la boite proche d'une ville et procéderaient à terroriser le pauvre être à l'intérieur par divers moyen de torture plus inventifs et cruels les uns que les autres. Cela aurait pour effet d'activer la semblance de Yuki et guiderait d'immenses hordes de créatures vers la cible du White Fang, facilitant pillage et raids des villages humains.
    "Heureusement", les supérieurs de l'organisation eurent vent de cette situation indigne de la cause, et condamnèrent les membres du groupuscule responsable de cet enfer.

    Cela conduisit à sa prochaine et pire mésaventure à ce jour.

    Trois lunes d'enfer.

    L'organisation ayant à son tour décidé de se débarrasser. Il fut donc décidé, lors d'une rencontre avec un leader des Grimmorists, que le faunus serait confié aux soins de ces derniers.
    Yuki fut donc transporté, inconscient encore, jusqu'à un centre de recherche caché, sous la protection des agents de Salem.
    Jours après jours, les "scientifiques" testèrent sa Semblance, ses limites et les modalités de son pouvoir.
    Chaque jours des saignées, chaque jours à se faire vider la moindre particule d'aura qu'il possède, et surtout chaque jour sans rien voir à cause d'un masque permanent, et sans rien entendre à part le bruit des scalpels.


    18 mois sans la Lune...

    Un jour, lors d'une expérience sur la portée d'appel de sa Semblance, le complexe de recherche qui le tenait prisonnier fut ravagé par des Grimms devenus fous, n'epargnant même plus les Grimmorists et encore moins les chercheurs. On raconte dans les villages environnants que les créatures avait changé de couleur et semblaient en transe.
    Agnel profita de l'incident pour s'échapper malgré son état critique, étant l'un seul épargné par les Grimm sans pour autant s'en rendre compte.
    Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'au-delà du sang perdu, il  n'avait pas vu autre chose que du noir absolu depuis un an et demi, ce qui le fit s'évanouir, à moins que ce ne soit l’hémorragie..
    Le frêle bélier s'est réveillé quand les créatures quittaient les ruines du bâtiment.
    Il y fouilla pour récupérer ses affaires et quelques ressources lui permettant de survivre puis il erra sur les routes, n'osant pas rester trop longtemps au même endroit par peur de se faire recapturer tout autant que par crainte d'attirer une meute de Beowolf, ou pire, sur les habitations alentours.
    Sa nature craintive le poussa à voyager seul et discrètement, mais il finit par rencontrer un groupe de caravaniers qui lui assurerai protection jusqu'à Vale.

    Se cacher parmi les innocents..:

    A peine fut-il arrivé en ville que le jeune agneau fut pris en charge par un dispensaire.
    Pendant ses soins, Agnel entendit un faunus, Vayne, parler de l'Academie de Beacon et des Hunter. Aussi, poussé par son besoin de justice, et par un instinct de survie qui lui avait permis de tenir bon jusque là, le faunus repris ses maigres bagages et s'en alla passer l'examen d'entrée pour l'académie..
    Ce fut un echec complet. Sans arme ni talent pour le combat, tout ce qu'il pouvait faire était de trembler comme une feuille dès qu'un adversaire ne faisait que lever la main.
    Se rendant compte de sa faiblesse, Yuki prit le peu de détermination que son âme en lambeaux pouvait rassembler ainsi que la totalité de son argent gagné en travaillant au dispensaire, et reparti pour Ménagerie, portant une cape et voyageant souvent de nuit.
    Enfin, il arriva à Laci, son village natal. En repensant à toutes les souffrances qu'il avait enduré à cause de sa naissance en cet endroit, Agnel appela tout les grimms des environs, comme lors de sa première fois. Mais il n'était plus un petit enfant aujourd'hui, et les expériences des Grimmorists tout comme sa croissance avait développé son aura à un niveau et une quantité bien plus terrifiante.
    A son réveil, tout ce qu'il pu voir fut un Nevermore blanc s'envoler au loin, et devant lui les restes encore fumants de ce qui était autrefois le village de Laci.
    Prenent sur lui pour surmonter sa fatigue, son dégout et son trauma, L'agneau s'en alla fouiller les ruines du village, chercher ce qu'il savait être dans la possession de son ancien maître.
    Mais, alors qu'il déblayait les débris sur le trésor du chef, cherchant pour des objets particuliers, il fut attaqué par surprise par ce dernier.
    Agnel eu a peine le temps de se retourner, son objectif dans les mains, que déjà le faunus loup lui plongeait dessus. Le jeune homme ferma les yeux et .. empala se dernier sur la lame familiale qu'il était venu chercher en plus de sa vengeance.
    Paniqué, le bélier aux cornes dorées rassembla les affaires confisqué à sa ligné qui se trouvaient dans le trésor de sa première victime personnelle, et il couru.
    Encore et encore, sans s'arreter jusqu'à tomber dans une rivière : il était de retour en ville.
    Réalisant qu'il était maintenant un meurtrier et un voleur, Yuki pris la seule décision qui lui était possible et rentra en Vale, emportant avec lui les affaires des défunts de sa famille sacrifiée pour et par le clan de Laci.
    Le faunus suivi ensuite une formation au combat auprès d'un des supérieurs du dispensaire qui l'avait accueilli, et ce jusqu'à pouvoir se défendre sans jamais avoir à contre attaquer.
    Il passa l'examen d'entrée de justesse cette fois et devint un des étudiants de Beacon.


    Songes éveillés au Clair de Lune.

    Lorsque la journée d'orientation et les premières epreuves les accompagnant furent fini, les groupes furent formés ! et son équipe imposée contenait un frère et une sœur qui ne voudrait pas le laisser tranquille, toujours là pour le pousser à sortir avec eux en ville, ou bien venir étudier ensemble.
    Cela n'allait pas du tout pour le petit bélier, car l'objectif d'Agnel était simple : passer sa première année comme un étudiant-fantôme. Il voulait rester caché parmi ces jeunes gens, en sécurité du monde extérieur, le plus longtemps possible. Aussi s'efforçait-il d'avoir des notes assez basse pour ne pas accélérer sa formation, mais juste assez haute pour ne pas être renvoyé. Certains professeurs et élèves ont remarqué cela puisqu'il prétendait ne toujours pas connaitre sa semblance et n'avait que des 14 à tout les examens.
    En dehors des cours, Yuki rasait les murs et ne parlait à quasiment personne, d'autant plus qu'il était un faunus aux attributs plutôt visibles.
    Il se cachait souvent dans la bibliothèque le jour, et aux fond des jardins de l'école en soirée.
    La nuit, incapable de fermer les yeux sans revivre un de ses trop nombreux souvenirs, il profitait de son insomnie pour s’entraîner seul et prendre de longue promenade dans l'école et sa cour, admirant l'astre lunaire, se demandant s'il restera brisé et figé dans les ténèbres de la nuit pour l’éternité lui aussi.
    Mais les deux camarades de chambres ne lachaient pas le morceau, insistant sur l'importance de se rapprocher en tant qu'équipe, de socialiser avec d'autres élèves, de s'épanouir dans une école basée sur l'espoir.
    Complètement perdu par toute cette bonne volonté autour de lui et par tant d'effort à son attention, Yuki fini par se laisser convaincre, et à s'ouvre à eux, parlant même au bout d'un mois de sa semblance, la décrivant comme une horreur jusqu'à-ce qu'on lui dise tout le bien qu'il pourrait faire avec. Un jour d'été, il se laissa convaincre par Gialli et Carmina de s'entraîner à appeler un des grimms mineurs des alentours. Tout ce passait bien jusqu'à-ce que le quatrième comparse lâche une remarque désobligeante sur le faunus incapable de se battre. Agnel n'aurait rien dit, plutot d'accord avec tout ce qu'on pouvait lui reprocher d'une manière générale, mais son ami pris sa défense, et avec sa colère et les cris autours et à cause de lui, Agnel invoqua un Beowolf qui pris le groupe de surprise et tua le frère et la soeur sous ses yeux terrifiés.
    Avoir sur sa conscience deux morts de plus aurait déjà été bien assez dur pour le bélier, mais en plus on lui annonça qu'il allait être assigné à une nouvelle équipe. C'en était trop pour l'agneau qui trouva la force de demander un entretien avec le directeur de l'école, demandant un transfert dans une autre école. Ce dernier, au courant des événements récents et voyant la détresse profonde derrière le sourire figé d'Agnel accepta et demanda une faveur au directeur de l'académie d'Haven.
    Arrivé à Haven, le jeune faunus cornu fut immédiatement intégré à une nouvelle équipe, mais cette fois il était prêt : il suffisait de rester distant avec eux, juste d'être poli et d'obéir au chef, et surtout ne plus jamais utiliser sa semblance contrairement à ce que son ami défunt lui avait dit.
    Mais le destin, toujours un autre sombre tour en tête, fit en sorte que le convoi qu'ils escortaient en première mission sur le terrain fut attaqué par des grimms. Voyant ses camarades en détresse, et à court de Dust offensive, Yuki tenta dans son désespoir de contrôler la horde qui attaquait ses amis... Et il réussi.. sauf pour un. Un seul Boarbatusk qui avait échappé à sa vision et qui attaqua le chef de l'équipe avant d'être neutralisé définitivement, plongeant le jeune homme dans un profond coma dont il n'est toujours pas revenu.
    Deux équipes, deux incidents, deux morts et un blessé en moins d'un an. La rumeur ne mis pas longtemps à se répandre. Les équipiers survivant n'étant pas les plus tendres avec lui et ce à raison.
    Ainsi, lors de la rentrée de seconde année, Agnel, le petit mouton que les humains aimait ignorer ou harceler, était devenu un paria avant même de sortir du dortoir. "Blacksheep", un faunus dont on ne parle pas et qu'on évite parce qu'il cause des accidents catastrophique à tout ceux qui l'approche. Toutes sortes de rumeurs traînaient dans les couloirs, et, même si plus personne ne lui volait son repas ou renversait ses livres, l'école vue comme un refuge il y a un an était devenu aussi inhospitalière qu'un torrent de boue.

    Etoile qui guide dans la nuit noire

    Sauf que tout le monde n’écoute pas les rumeurs. Par exemple, dans les jardins ou à la bibliothèque, les introvertis et les rejetés sont nombreux, une présence douce et silencieuse que Yuki avait toujours pu apprécier.
    Et un jour, alors qu'il dessinait maladroitement un papillon posé sur une iris dans la serre intérieure, il fut accosté par une jeune fille rieuse et radiante comme un soleil, qui lui montra comment capturer la beauté de la nature mais aussi à ne pas se laisser abattre par la noirceur du monde.
    Agnel Blancrin est un seconde année au fond du trou, mais aussi au pied de la pente pour remonter des tréfonds d'obscurité et e souffrance dans lequel la vie l'a jeté, et ce grâce à des gens qui sont allés hors de leur chemin pour lui tendre la main et l'aider à se relever. Ou du moins c'est ce que son amie aime à lui faire penser.

    Aux dernières nouvelles il dit qu'il se dirigera vers Mistral une fois formé, mais seul lui sait pourquoi.


    Dernière édition par Agnel Blancrin le Dim 7 Jan - 13:44, édité 9 fois
    avatar
    Iris Smalt

    Messages : 16
    Date d'inscription : 08/12/2017
    Age : 19
    Localisation : Lyoko

    Re: Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Message par Iris Smalt le Sam 16 Déc - 20:56

    Bienvenue ~

    Personnage très sympas ! Passé très sombre, extrêmement sombre même. J'attends de voir comment tu vas le développer ! Avant de te valider, j'ai deux trois petites remarques et demandes de changement :

    - Ta semblance : appeler des hordes entières de Grimm sera un peu trop fort je pense. En appeler 2 ou 3 sera déjà bien pour le début, sinon cela risque de déséquilibrer pas mal les combats.
    - (détail) Ménagerie est le nom du continent, pas de la capitale du continent ^^
    - Les équipes sont constituées lors du test d'entrée, donc dés l'entrée de Yuki à Beacon, il a déjà une équipe ^^
    - Je ne suis pas sur de si c'est une référence a Iris ou non, mais elle est e Haven, pas a Vale ^^

    Quand tu auras changé ces petites choses, je te validerais Very Happy
    avatar
    Iris Smalt

    Messages : 16
    Date d'inscription : 08/12/2017
    Age : 19
    Localisation : Lyoko

    Re: Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Message par Iris Smalt le Sam 16 Déc - 23:04

    Après ces modifications, j'ai le plaisir de te valider Very Happy*

    EDIT : Une dernière modification à faire : changer Vale en Mistral et mettre un avatar au format 200x400 ^^ ensuite tout sera bon Very Happy

    EDIT N°2 : Validé !
    avatar
    Maître du Jeu
    Admin

    Messages : 7
    Date d'inscription : 22/11/2017

    Re: Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Message par Maître du Jeu le Dim 7 Jan - 12:38

    Ressortie pour changements suite à une incompréhension de la règle de nommage par les couleurs.

    EDIT : Redéplacé

    Contenu sponsorisé

    Re: Agnel Blancrin, the infamous "blacksheep"

    Message par Contenu sponsorisé